• 1 Implantologie : la technique chirurgicale implantaire est très codifiée
  • 2 Hygiène et prévention, une bonne hygiène participe à notre santé
  • 3 Traitement des caries, soins dentaires (conservateurs) et soins chirurgicaux
  • 4 Prothèses dentaires : toutes les étapes sont réalisées en cabinet stérile
  • 5 Nouveauté : Couronne tout-céramiqe, qualités esthétiques indéniables
  • 6 La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents
  • 7 Couronne et Inlay core, si votre dent est abîmée ou trop fragile
  • Anatomie dentaire
  • Fluor et dents
  • Le cabinet

Schéma explicatif d’une dent, descriptif des acteurs de votre bouche

imageMieux comprendre ce qui se passe dans votre bouche. Ce que vous voyez de votre dent (la couronne) n’en est que la partie émergée : comme un iceberg, la plus grande partie de la dent se trouve sous la gencive, c’est sa racine ! Couronne, Email, Dentine, Sillon gingival, Pulpe dentaire, Collet, Racine ...

En savoir plus

Les recommandations en matière de fluor, la prévention des caries

imageUne alimentation équilibrée avec un apport limité de sucres rapides, une bonne hygiène buccodentaire dès l'apparition des premières dents, une surveillance régulière de la dentition, un apport en fluor dont les modalités d’administration sont l’objet de controverses et ont été réactualisées en octobre 2008 par l’Afssaps.

En savoir plus

Le cabinet dentaire vous propose une salle de soin entièrement stérilisée

imageDans le respect des patients et des règles élémentaires d'hygiène, nous garantissons la sécurité pour l'ensemble de nos soins et respectons le devoir d'asepsie. Nous vous accueillons, et dès votre arrivée, prenons avec vous toutes les dispositions afin de vérifier qu'il n'y a pas de contre-indication.

En savoir plus

Implants dentaires

  • Qu'est-ce qu'un implant dentaire ? +

    Un implant dentaire est une racine artificielle, en général sous forme de vis, que l'on intègre dans l'os de la mâchoire. Après une période de cicatrisation de quelques semaines, l'implant va être définitivement ankylosé dans l'os. Une pièce intermédiaire dénommée pilier prothétique peut alors être vissée dans cet implant pour pouvoir fixer une prothèse qui a souvent l'apparence et l'efficacité des dents naturelles. Cette technique permet donc de remplacer les dents absentes, sans avoir recours à des conceptions de prothèses amovibles, contraignantes et peu confortables, ou à des bridges dont la longévité est limitée et qui imposent souvent de dévitaliser et mutiler des dents saines.
  • Y a-t-il des contre-indications ? +

    ll y a très peu de contre-indications à la pose d'implants dentaires. La technique s'adresse à une très large majorité de patients, à condition d'avoir un bon état de santé général et une quantité d'os suffisante. Lorsque le volume d'os est insuffisant, il est possible de recourir à diverses techniques de régénération osseuse qui fonctionnent très bien et permettent d'étendre le champ des indications.
  • Quelle est la différence avec une dent sur pivot ? +

    La dent sur pivot se place sur une racine de dent naturelle existante et préservée, alors que l'implant dentaire constitue une racine artificielle, là où la dent n'existe plus, et sur laquelle on recrée une couronne.
  • Est-ce que ça coûte plus cher qu'un autre type de prothèse ? +

    Oui, pour deux raisons. La première est que ce traitement n'est pas pris en charge par l'Assurance maladie. La deuxième est qu'il fait appel à une technologie assez coûteuse : les implants eux-mêmes, ainsi que les pièces nécessaires à la réalisation de la prothèse, et enfin le plateau technique, c'est-à-dire l'équipement du cabinet. Le coût global du traitement dépend du nombre de dents à remplacer et donc du nombre d'implants et du type de prothèse envisagée. Un devis est toujours remis au patient avant de démarrer le traitement. Le coût est toutefois à pondérer avec la fiabilité, la longévité et le confort qu'assure le traitement implantaire.
  • Est-ce qu'il y a le choix entre plusieurs matériaux ? +

    L'implant lui-même, quels que soient le modèle et la marque, est en titane. Ce matériau permet l'intégration dans l'os (que l'on appelle ostéo-intégration). Ensuite, la prothèse placée par-dessus l'implant peut être réalisée dans différents alliages, selon le pilier prothétique choisi et la conception de la prothèse. En fait, les choix d'alliages sont pratiquement les mêmes que pour les prothèses conventionnelles sur dents naturelles.
  • Est-ce que ça fait mal ? +

    L’intervention est réalisée sous anesthésie locale : le patient ne sentira strictement rien.
    Lorsque l’anesthésie ne fait plus effet, il est normal de ressentir des tiraillements. La prise d’antalgiques à heures régulières permet d’éviter l’apparition de douleur. Il est important de bien suivre les consignes post-opératoires fournies par le praticien.
  • Est-ce que cela est sûr ? +

    Des protocoles rigoureux, avérés et maîtrisés vous garantissent un travail adapté, aux environs de 95% de réussite. Dans le cas contraire, cela ne fait que retarder le plan de traitement initial.
  • 1

Plan d'accès